CONSEILS DE DEGUSTATION

Il nous a paru utile de rappeler ici que pour que les vins restent cette source irremplaçable de plaisir, ils doivent être appréciés pour eux-mêmes, parce qu'ils sont agréables à la dégustation, et non pas par quelque effet d'entraînement ou de mode. Est-ce déjà le vin qui avait fait bien dire à Montaigne que notre plaisir est plus raffiné si nous avons parcouru par nous-mêmes les différentes étapes de la découverte et de la connaissance, formé notre propre goût et notre propre jugement, sans trop nous attarder à ce que d'autres tendent à nous imposer ? 

 

Ces quelques conseils pourront peut-être vous aider dans cette démarche.

 

Les Bons et les petits millésimes

 

Les plus grands millésimes, qui sont les plus connus et les plus recherchés, doivent-ils occulter ceux qui passent pour plus modestes ?

 

Pour l'amateur à la recherche de son meilleur plaisir, la règle est que le bon millésime gagnera beaucoup à attendre, puisqu'il a été vinifié et élevé dans cette optique. Cinq ans apparaît comme un minimum. Le millésime plus modeste, moins solide, a été, à la vinification, plus orienté sur le fruit, et moins sur les extractions, de telle sorte qu'il pourra être dégusté plus tôt.

 

Les plats d'accompagnement

 

Les vins de Château POUGET accompagnent magnifiquement de nombreux plats : entrées au fromage, viandes grillées et rôties, poissons en sauce au vin rouge, fromages (éviter les bleus et les fromages forts), s'en accommodent fort bien.

 

Le service du vin

 

Les basses températures renforcent les saveurs acides et astringentes et étouffent les arômes, tandis que les températures trop élevées rendent l'alcool dominant et les vins lourds. On servira donc les vins encore jeunes vers 15-17 OC, et les vins plus évolués vers 16-19 OC

 

Eviter de remuer la bouteille avant de servir, à cause de la présence éventuelle d'un dépôt.

 

Découper la capsule sous la bague, et essuyer méticuleusement le buvant du goulot, afin d'éviter que le vin ne ruisselle sur des parties non nettoyées.

 

Déboucher

 

Nettoyer l'intérieur du goulot pour en ôter les éventuels morceaux de liège ou les éléments de quelque dépôt.

 

Faut-il décanter ?

 

La présence de dépôts lourds au fond de la bouteille est un phénomène parfaitement naturel. On peut décanter, pour éviter que les derniers verres servis n'en contiennent. Dans ce cas, ne le faire qu'au dernier moment, une aération trop précoce risquant fort d'affaiblir le bouquet du vin.

 

COMPRENDRE LES GRANDS VINS

Les grands vins sont ceux qui apportent les meilleures satisfactions, physiques mais aussi culturelles, par la complexité et l'élégance des sensations qu'ils procurent au dégustateur, leur aptitude à se bonifier avec le temps, au cours de leur conservation.

Leur histoire, leur ancienneté, les souvenirs et évocations qu'appellent leurs simples noms interviennent aussi dans le plaisir.

 

Qu'est-ce qui fait le grand vin ?

 

Les facteurs qui déterminent les qualités des grands vins sont complexes et présentent de nombreuses interactions les uns avec les autres. Interviennent :

Les sols, facteur durable, relativement stable, mais qui peut être amélioré ou au contraire abîmé par l'action de l'homme.

 

Les bons sols viticoles sont ceux qui assurent à la vigne une alimentation convenable en eau et en éléments nutritifs au printemps, puis qui se dessèchent progressivement tout au long de l'été, restreignant ainsi la capacité de la plante à fabriquer du feuillage et provoquant un arrêt de croissance précoce, et en conséquence, une meilleure maturation. Les graves de Margaux, profondes et squelettiques, remplissent ce rôle à merveille.

Les circonstances climatiques des millésimes, variables annuellement, déterminent pour une large part la personnalité des millésimes.

 

Schématiquement, le soleil apporte à la vigne l'énergie nécessaire à sa croissance et à la maturation de ses fruits. A partir de la véraison (les raisins, de verts deviennent bleus), une fin d’été - début d'automne chauds et secs déterminent le « bon millésime ».

A l'inverse, si cette période est humide et couverte, on aura un millésime moins riche, peut-être moins mûri, le « petit millésime ».

 

Les rendements (quantités produites par unité de surface, ou mieux par unité de surface foliaire éclairée) jouent ici aussi un rôle important, par un effet de dilution ou de concentration.

 

Les hommes, par leurs multiples actions (différents choix opérés, culture, vinification, élevage...), facteur variable, selon un rythme qui peut être rapide, mais souvent relativement lent, tant il est vrai qu'a un homme correspond un vin.

A l'échelle des siècles, sur le long terme, le rôle de l'homme est toujours bien visible, et riche d'enseignements.

 

L'homme, c'est aussi l'empirisme, si important en matière de vigne et de vin.

CHÂTEAU POUGET
11 route de Jean Faure

33460 CANTENAC

Téléphone : +33 557889082

Fax : + 33 557883327

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Château Pouget